Bernard Buffet fait partie des plus grands peintres expressionnistes contemporainsVirtuose du mouvement expressionniste, il a été influencé par ses nombreuses rencontres artistiques telles que Jacques-Louis David, Théodore Géricault, Gustave Courbet ou encore Van Gogh.

Bernard Buffet : un expressionniste amateur du style classique

Parmi les grands artistes qui ont formé et influencé Bernard Buffet, trois peintres se distinguent dont Jacques-Louis David, Théodore Géricault et enfin Gustave Courbet. Ces influences classiques ont permis à Bernard Buffet de nourrir ses œuvres expressionnistes et lui permettent de renouer avec son amour pour les œuvres plus traditionnelles ainsi que les grandes peintures d’histoire. Malgré son appartenance à la mouvance expressionniste, il n’en était pas moins un grand amateur d’art classique.

Les influences de Bernard Buffet : des peintres très disparates 

Jacques-Louis David était considéré comme le précurseur du mouvement néo-classique, et surtout connu pour ses tableaux d’histoire et ses portraits, dont Bernard Buffet était friand. Théodore Géricault lui, est l’incarnation de l’artiste romantique. Il passera plusieurs années en Italie, influencé par Michel-Ange et Titien. De cette période, il conservera les effets dramatiques propres aux œuvres italiennes, point qui influença Bernard Buffet qui fréquente assidûment les musées. Le peintre expressionniste appréciait également les œuvres de Gustave Courbet. En effet, son appartenance et la place qu’il prenait dans le courant réaliste était très appréciées, d’autant plus que ses idées artistiques étaient en adéquation avec les valeurs de liberté dont Bernard Buffet se targuait. Malgré son affiliation au mouvement impressionniste, le peintre qui a le plus a influencé le style de Bernard Buffet reste Vincent Van Gogh, qui fut le précurseur du courant expressionniste. Ces deux artistes se ressemblent sur de nombreux points : ils étaient tous deux considérés comme des hommes rebelles qui transgressent la hiérarchie des genres, ce qui leur a valu à plusieurs reprises de faire scandale auprès des contemporains.

Pierre Bergé, la plus belle période artistique de Bernard Buffet ?

De nombreux critiques d’art s’accordent à dire que la période de 1950 à 1958 est la meilleure de Bernard Buffet, et pour cause : sa relation amoureuse avec Pierre Bergé. En 1950, Bernard Buffet fait la rencontre de Pierre Bergé qui deviendra son compagnon pendant 8 ans. C’est en 1955, soit cinq après sa rencontre avec Pierre Bergé que Bernard Buffet est élu « plus grand peintre » de sa génération par le magazine « Connaissance des arts ». La passion amoureuse qui lie les deux hommes les inspire et scinde la peinture et le style de Bernard Buffet. De cette idylle amoureux et enflammée nait des œuvres empreintes de passion et de folie qui rendront Bernard Buffet encore plus célèbre – voire controversé. Ces œuvres resteront longtemps dans l’antre de Pierre Bergé qui acceptera de les prêter uniquement pour une rétrospective au Musée d’Art Moderne de Paris. Pierre Bergé quitte Bernard Buffet en 1958 pour Yves Saint Laurent, s’en suit une période sombre mais néanmoins inspirante pour Bernard Buffet qui exprimera sa peine dans nombreuses de ses toiles. Ces huit années passées ensemble ont permis à Bernard Buffet et Pierre Bergé de se nourrir l’un l’autre de leurs talents respectifs. L’un de son don pour la peinture et l’autre de celui de mettre en avant son partenaire. Une passion amoureuse qui marquera les deux hommes pour toujours et qui feront d’eux ce qu’ils sont devenus.

La muse de sa vie : Annabel Schwob son épouse

En juin 1958, il rencontre Annabel Schwob qui deviendra non seulement son épouse mais également sa femme. Jusqu’à la fin de sa vie Bernard Buffet a été influencé par sa femme qu’il peignait très régulièrement. Par ailleurs, l’une de ses expositions s’intitule « trente fois Annabel », qu’il évoquait beaucoup dans ses tableaux.